#36: Carnage – Jean-Marc Gancille

L’auteur nous dresse un panorama de la quantité d’animaux exterminée avec froideur et presque désintérêt par notre société industrielle et capitaliste. Des chiffres hallucinants mais qu’il ne faut pas oublier car il s’agit d’êtres sensibles. Il fournit également des pistes de solutions que certains jugeront extrêmes, mais elles sont plus que nécessaires. 

Sorti le 17 Septembre 2020, aux Editions Rue de L’échiquier

Bonne écoute!


Voici quelques citations tirées du livre:

Selon la Fao, en 2012, le nombre d’animaux terrestres élevés et mis à mort dans le monde pour l’alimentation se montait à quelque 67  milliards : 62  milliards de poulets, 1,47 milliards de ports, 648 millions de dindes, 545 millions de moutons, 444 millions de chèvres, 300 millions de vaches et vous.

Pour les poissons sauvages et les poissons d’élevage chaque année les prises sont estimées à plus de 1000 milliards.

 » Ces chiffres hallucinants signifient que l’espèce humaine tueent consciemment, volontairement, chaque minute dans le monde, plus de 2 millions d’animaux. Autrement dit, qu’elle massacre une semaine 50 fois plus d’animaux que l’ensemble des victimes humaines de toutes les guerres de l’histoire de l’humanité !


Approfondir



Article du philosophe François Jaquet mentionné dans l’épisode

https://www.antispeciste.ch/post/faut-il-intervenir-dans-la-nature


Entretien très instructif sur l’antispécisme sur le site Hors Série avec le philosophe Jérôme Segal, auteur de Animal radical. Histoire et sociologie de l’antispécisme (Lux, 2020).

https://www.hors-serie.net/Aux-Sources/2020-07-18/Histoire-critique-de-l-antispecisme-id407


Episode sur le premier livre de Jean-Marc Gancille, Ne plus se mentir



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 2 =