#38. Le Municipalisme libertaire (2/2) – Murray Bookchin & Janet Biehl

Après la brève présentation du municipalisme libertaire réalisée dans l’épisode précédent, je reviens sur quelques points de la théorie de Bookchin, émets quelques critiques notamment sur la technologie et réfléchis sur l’équilibre réalité vs idéal.

Voici une citation de Bookchin:

le capitalisme ne produira pas seulement des injustices économiques ; étant donné sa loi d’accumulation, son impératif de « la croissance ou la mort » qui découle de la concurrence sur le marché lui-même, il détruira certainement la vie sociale. Il ne peut pas y avoir de compromis avec cet ordre social.

D’où le mot d’ordre du mouvement municipaliste libertaire : « Démocratiser la république ; radicaliser la démocratie ! »

Bonne écoute!


Approfondir



Je me suis aussi basé sur ce livre de Floréal Romero et Vincent Gerber publié dans la collection Précurseurs de la décroissance, aux Editions Le Passager Clandestin – Murray Bookchin et l’écologie sociale libertaire




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 2 =